lundi 21 novembre 2016

Simple comme les vermicelles grillés, céleri rave et noix de David Martin (La Paix)

Des vermicelles! Lorsque j'ai demandé à David Martin, Chef du restaurant La Paix, de me donner la recette d'un plat tout simple qu'il aime préparer chez lui, je ne m'attendais certainement à ce qu'il me donne celui-là! Il m'a dit: "Fais griller des vermicelles à la poêle, ajoute du bouillon et laisse cuire le tout. Termine en ajoutant une belle noix de beurre. C'est aussi simple que ça et c'est super bon." J'étais sceptique (ceux qui me connaissent savent que les pâtes et moi...) mais j'ai essayé. Et là, quelle surprise! C'est étonnamment, vraiment, vraiment très bon. Le plat manquait de végétal à mon goût, David m'a donc suggéré d'ajouter du céleri rave râpé, puisque c'est la saison, en quantité égale aux vermicelles. Et voilà comment est né ce plat de vermicelles grillés au céleri rave. J'ai pris la liberté d'ajouter quelques noix concassées, du persil plat et un peu de fromage de chèvre et je suis, je l'avoue, hyper fière du résultat. Ambre et moi avons dévoré toute la poêle en moins de deux. Ce que j'aime particulièrement dans cette recette, c'est qu'elle m'inspire plein de variantes avec des épinards, de la courge râpée ou même des tomates, des asperges et des petits pois en saison... je pense que c'est sans fin. Merci David.

Préparez le bouillon de légumes avec un cube ou de la pâte de bouillon bio. Réservez. Faites chauffer l'huile d'olive dans une poêle puis faites-y revenir les vermicelles jusqu'à ce qu'ils prennent une jolie couleur caramel doré. Ajoutez le céleri râpé et mélangez. Versez un peu de bouillon en mélangeant jusqu'à absorption, comme pour un risotto. Répétez l'opération plusieurs fois jusqu'à ce que vous ayez versé tout le bouillon. Goûtez. Normalement les vermicelles devraient être cuits mais encore un peu croquants. Ajoutez la noix de beurre, mélangez et rectifiez l'assaisonnement. Retirez la poêle du feu, ajoutez le persil plat et les noix. Servez  immédiatement vos vermicelles avec un peu de  fromage de chèvre émietté sur le dessus.

Je ne serai jamais critique gastronomique. C'est une profession que je laisse à d'autres qui font cela  très bien. Je me contente, comme on m'a dit un jour de le faire pour le vin, de dire si cela me plait ou pas. Et bien la cuisine de David, elle me plait, vachement. Selon moi, on ne va pas manger à La Paix sur un coup de tête. Cela se prépare. Ce que je veux dire c'est qu'à chaque fois que j'y suis allée, je connaissais la date du diner ou du déjeuner pas mal de temps à l'avance. Cela m'a donc permis de décompter les jours avec délectation, me réjouissant de ce qui m'attendait. Non pas parce que je savais à l'avance ce que j'allais y manger, au contraire, mais simplement pour le plaisir de l'attente de ce moment incroyable. J'aime ce restaurant pour sa localisation improbable dans un des quartiers de Bruxelles que certains n'oseraient même pas traverser en voiture (ce n'est pourtant qu'à Anderlecht); pour sa décoration sobre, un peu hors du temps; pour l'accueil et le service impeccables du maître d'hôtel et de la maîtresse de maison; et bien évidemment pour le voyage exceptionnel dans lequel David nous embarque systématiquement. L'Asie, et plus particulièrement le Japon, se sont imposés dans les assiettes depuis quelques années. Je dois avouer que le mariage de cette cuisine très particulière, riche en saveurs et pleine de savoir-faire (encore assez méconnue par la plupart d'entre nous) avec la cuisine française du Chef est, à chaque visite, une nouvelle découverte. Je n'en dirai pas plus. Je vous invite juste, si vous le pouvez, à aller vous aussi à La Paix. En réservant via thefork, vous bénéficiez du menu prestige à 100 euros. Ce serait dommage de passer à coté de cette belle occasion.

P.S. un conseil, prenez le temps d'y aller un midi plutôt que le vendredi soir pour une première fois. J'ai été frappée par la lumière du lieu en pleine journée qui met, selon moi, les assiettes bien plus en valeur qu'une fois la nuit tombée.

La liste des courses pour 2 personnes:
  • 1 filet d'huile d'olive
  • 120g de vermicelles
  • 120g de celeri rave râpé
  • 400ml de bouillon de légumes
  • 1 belle noix de beurre
  • 1 poignée de noix concassées
  • 1 poignée de persil plat haché
  • sel et poivre du moulin
  • fromage de chèvre ou fromage bleu (facultatif)

Restaurant La paix - Rue Ropsy Chaudron 47 - 1070 Bruxelles
Ouvert du lundi au vendredi de 12h à 14h30. Le vendredi de 19h à 21h.
Réservations via thefork

Photo: La cuisine à quatre mains

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire