jeudi 25 août 2016

Simple comme un wrap végétarien

Chouette, des wraps! En voilà une bonne idée à servir à vos petits monstres le soir en semaine. C'est sympa, on met tout plein d'ingrédients sur la table et chacun fait le sien, comme il en a envie. Moi, c'est la version végétarienne du week-end dernier que je vous propose. Il nous restait du houmous, un avocat plus très beau et une boîte de haricots rouges en conserve. J'ai décidé de rôtir ces derniers au four comme des pois chiches mais le résultat n'était pas super joli. Au gout par contre, aucun souci. Je vous conseille donc vivement d'utiliser des pois chiches dans la recette. Pour le reste, j'ai pris ce que j'avais dans mon réfrigérateur (concombre, feta et chou rouge). Le résultat était juste woaw. Mais la prochaine fois, j'essaierai avec des carottes râpée et un peu d'oignon rouge. Je salive rien que d'y penser.

Préchauffez votre four à 180°C. Placez les pois chiches dans un petit plat allant au four. Arrosez-les d'un filet d'huile d'olive et saupoudrez-les de cumin et de sel. Enfournez pour une petite demi-heure. Surveillez la cuisson vers la fin pour qu'ils ne soient pas trop secs. Sortez-les du four et laissez-les tiédir. Réchauffez légèrement les wraps à sec dans une grande poêle. Placez-les dans une assiette. Etalez une bonne couche de houmous, ajoutez les concombres puis l'avocat, la feta et les pois chiches. Terminez par le chou rouge et la coriandre. Arrosez d'un filet de citron vert avant de refermer le wrap et de mordre dedans à pleines dents!

La liste des courses pour 2 personnes:
  • un paquet de wraps (de préférence à base de farine complète)
  • un pot de houmous du rayon frais ou fait maison
  • 1 concombre finement émincé (à la mandoline si vous en avez une)
  • 1 avocat épluché et coupé en fines tranches
  • 1/2 boîte de pois chiches égouttés
  • 100g de feta
  • salade ou chou rouge
  • coriandre fraiche
  • 1 citron ou citron vert
  • huile d'olive
  • sel et poivre du moulin
Lire la suite

lundi 22 août 2016

Simple comme des brochettes de pastèque et d'halloumi

Ca sent la rentrée à plein nez. Qu'à cela ne tienne! J'ai encore envie de profiter un maximum des jolis fruits d'été comme la pastèque que j'adore, surtout associée à du salé. Voici donc mes brochettes de pastèque et de fromage halloumi, dont je vous ai déjà parlé ici. Cette petite entrée ou lunch rapide, ne prend que quelques minutes de préparation pour un résultat qui en jette tant au niveau des yeux que des papilles. L'association est juste parfaite avec la vinaigrette à l'huile de sésame grillé. Je n'avais pas envie de jeunes oignons au moment où j'ai fait la photo mais n'hésitez pas à en ajouter si l'envie vous en dit. Adaptez les quantités de pastèque et de fromage en fonction du nombre de brochettes que vous souhaitez réaliser.

Alternez les cubes de pastèque et d'halloumi sur les pics à brochette. Faites chauffer une poêle anti-adhésive à sec et faites-y griller vos brochettes quelques minutes sur chaque face. Placez-les ensuite sur les assiettes ou un grand plat de service. Arrosez de vinaigrette à l'huile de sésame, saupoudrez de sésame grillé et de jeunes oignons; terminez par les feuilles de coriandre. Dégustez sans attendre. 

La liste des courses:
  • 1/2 mini pastèque épluchée et coupée en gros dés
  • un bloc de fromage halloumi coupé en gros cubes
  • 1 à 2 pincées de sésame grillé
  • quelques feuilles de coriandre
  • 1 jeune oignon finement émincé (facultatif)
  • pics à brochettes

Pour la vinaigrette à l'huile de sésame:
  • 1 c. à s. de sauce soja
  • 1/2 c. à c. de sirop d'agave ou de miel
  • 3 c. à s. d'huile de sésame grillé

EnregistrerEnregistrer
Lire la suite

jeudi 11 août 2016

Simple comme les courgettes farcies au fromage frais de Damien Bouchéry (Bouchéry)

Cela faisait bien longtemps que je n'avais pas partagé de recette de chef avec vous. Voici celle que j'ai soutirée à Damien Bouchéry du restaurant du même nom à Uccle. Ayant reçu sa recette écrite, sans l'avoir goûtée ni avoir vu ce que le chef avait en tête pour la présentation, j'ai improvisé et composé avec ce que j'ai trouvé au marché bio, à savoir des courgettes rondes. Résultat, une petite entrée originale, facile à réaliser, fraîche et légère pour ce joli mois d'août. Sachez également que la préparation au fromage frais, se décline à l'infini en fonction de vos envies et se déguste tout aussi bien seule sur une belle tranche de pain frais.

Commencez par faire blanchir les demi-courgettes dans de l'eau bouillante salée. Laissez cuire 5 mn puis plongez-les immédiatement dans de l'eau bien froide additionnée de glaçons. Egouttez-les sur du papier absorbant face vers le bas. Dans un robot, mixez les fromages (que vous aurez sortis une demi-heure à l'avance du frigo afin qu'ils soient à température ambiante) pour d'obtenir un mélange lisse et homogène. Dans un saladier ajoutez, les jeunes oignons, les herbes fraiches, les câpres, le piment d'Espelette et une c. à s. d'huile d'olive au fromage. Rectifiez l'assaisonnement si nécessaire puis placez le tout dans une poche à douille. Si comme moi, vous n'en avez pas, remplissez simplement un sac à congélation. Placez-le au frigo le temps de faire griller les courgettes sur une poêle grill bien chaude jusqu'à obtenir de jolies marques sur les bords. Dressez les courgettes refroidies sur les assiettes. Remplissez-les joliment comme sur la photo, avec votre poche à douille de fortune (coupez simplement une des extrémités du sac). Versez un filet d'huile d'olive et parsemez d'herbes fraiches juste avant de servir.

Si vous ne connaissez pas encore le restaurant Bouchéry, voici ce que je peux vous dire de ma rencontre avec son chef, Damien. Je l'ai trouvé extrêmement passionné par son métier et tout aussi très passionné lorsqu'il nous en a parlé; ce qui n'est pas toujours le cas. Damien est un créatif perfectionniste. Il fait tout ce qu'il peut faire lui-même, son pain au levain, son, fromage et son beurre, ses charcuteries, en passant par un pétillant de fleurs de sureau qu'il sert en ce moment avec ou sans alcool à l'apéritif. Chez Bouchéry, on goute à tout. Chaque plat est une découverte. Un savant mélange gourmand qui donne sa part belle au végétal. Parce que Damien cueille, des herbes sauvages, dès qu'il peut, pour agrémenter sa cuisine et la rendre unique. Pas facile et surtout très réducteur de décrire ce que j'ai mangé et ressenti. C'est donc pour cela que je vous invite à faire le voyage et à aller à la rencontre de la douceur. Oui, car la douceur, du lieu et de la cuisine, est le sentiment que je retiens de chacune de mes visites chez Bouchéry. 

Pensez à passer par www.TheFork.be pour votre réservation chez Bouchéry cet été. Le restaurant fait entre autres, partie des 230 terrasses Bruxelloises recensées par le site de réservation en ligne. Et vous aurez la possibilité de bénéficier d'un menu au prix promo de 55 euros.

La liste des courses pour 6 petites entrées:
  • 3 petites courgettes rondes coupées en deux, évidées de la partie avec les graines
  • 1 petit fromage de chèvre frais (125g environ)
  • 2 Carrés frais (marque Gervais)
  • 2 jeunes oignons s'ils sont fins (1 seul s'il est plus gros) émincés finement
  • 1 c. à s. de câpres égouttées
  • herbes fraiches que vous aimez (basilic, ciboulette, menthe, persil plat, thym...)
  • huile d'olive
  • 1 pincée de piment d'Espelette
  • sel et poivre du moulin
Bouchéry - 812A Chaussée d'Alsemberg - 1180 Uccle - www.bouchery-restaurant.be
Ouvert du lundi au samedi, le soir uniquement.

Lire la suite

lundi 8 août 2016

Simple comme des sablés au romarin

De nouvelles photos, l'excuse parfaite pour publier à nouveau cette recette que j'adore et à côté de laquelle vous êtes peut-être passés. J'en ai refait récemment que j'ai servis pour accompagner une jolie salade de fruits d'été  et c'était juste divin. Les sablés faits maison demandent un peu de temps de préparation mais c'est tellement facile à faire et surtout tellement bon que cela en vaut vraiment la peine! Rien à voir avec les biscuits que l'on trouve dans le commerce. Si vous êtes en vacances, lancez-vous. C'est en plus, une activité sympa pour occuper les enfants. Ici c'est une version un peu originale de sablés puisqu'ils sont au romarin mais vous pouvez, bien entendu, le supprimer et faire des sablés natures ou le remplacer par un zeste d'orange ou de citron. 

Préparez la pâte au robot ou pas. J'ai fait les 2 et cela fonctionne aussi bien. Fouettez le beurre et le sucre. Ajoutez l'oeuf entier et l'extrait de vanille. Le mélange doit être bien homogène avant d'y ajouter la farinele romarin et le sel. Vous obtiendrez une belle boule de pâte un peu ferme. Formez 2 boudins de pâtes pour obtenir au final des sablés d'environ 3cm de diamètre. Enveloppez les boudins dans du papier film et placez-les au réfrigérateur pendant au moins 2 heures. 

Préchauffez votre four à 180°C. Couvrez la plaque d'un papier cuisson. Sortez un des boudins du frigo et coupez des rondelles d'environ 1/2 cm d'épaisseur que vous placerez sur la plaque en les espaçant de 3 cm. Faites cuire les sablés pendant 15 mn environ (vérifiez en cours de cuisson parce que tous les fours sont différents). Les biscuits doivent être joliment dorés sur le contour mais ne pas sans être trop colorés. Laissez-les refroidir sur une grille en essayant de ne pas craquer et de tous les dévorer. Ils se conservent très bien pendant quelques jours dans une boîte en métal ou dans un Tupperware avec, dans ce cas, un papier absorbant dans le fond. 

P.S. Moi, j'ai cuit mes sablés en deux fois. J'ai congelé un des deux boudins que j'ai décongelé quelques jours plus tard.

La liste des courses pour 30 à 40 sablés:
  • 230g de beurre à température ambiante
  • 150g de sucre cristallisé 
  • 1 gros oeuf
  • 1 c. à c. d'extrait de vanille
  • 350g de farine fluide ou tamisée
  • 1 c. à soupe de romarin haché
  • 1/2 c. à c. de gros sel
EnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrer
Lire la suite

jeudi 4 août 2016

Simple comme un petit gâteau aux abricots

Je crois que l'abricot est mon fruit préféré, comme cela l'était pour ma grand-mère. J'aime sa peau douce, légèrement veloutée. Avant de le manger, j'aime l'ouvrir en deux à l'aide mes doigts. Ensuite je mors dans la partie sans noyau. C'est tendre et croquant à la fois, un peu farineux, légèrement acidulé mais pas trop et sucré juste comme il faut. Le bonheur! Cette jolie recette simple et originale à la fois est donc tombée à pic. J'ai remplacé quelques ingrédients comme la farine ordinaire par de la farine d'épeautre et le sucre cristallisé par du sucre de coco. Une jolie découverte ce sucre non raffiné de qui provient de la fleur du cocotier; et un vrai délice car il ajoute un léger goût de caramel à la préparation. 

Préchauffez votre four à 180°C. Beurrez et farinez un moule d'environ 20cm de diamètre. Dans un saladier ou à l'aide d'un robot, fouettez les œufs et le sucre. Ajoutez la farine et le zeste de citron. Versez le mélange dans le moule. Décorez joliment le dessus de la pâte avec les quartiers d'abricots puis versez le beurre fondu sur le tout. Enfournez pour 20 à 25 mn. Laissez refroidir avant de déguster.

P.S. Vous trouverez du sucre de coco dans tous les bons magasins bio. N'hésitez pas à remplacer les abricots par d'autres fruits comme des pêches ou des prunes, je suis certaine que c'est tout aussi bon.


La liste des courses:
  • 150g de farine d'épeautre ou de farine complète + 1 c. à s. pour le moule
  • 175g de sucre de coco
  • 2 œufs entiers
  • le zeste d'un citron bio ou non traité
  • 50 g de beurre fondu + un peu pour le moule
  • 4 à 6 abricots (en fonction de leur taille) coupés en 6
Lire la suite

lundi 1 août 2016

Simple comme un taboulé de quinoa à l'asiatique

Encore du taboulé, oui, mais autrement cette fois-ci. Une base de quinoa, des carottes, du brocoli, des oignons,  des cacahuètes et de la coriandre. Le tout relevé par une vinaigrette aux saveurs asiatiques à base de sauce soja et d'huile de sésame grillé. C'est bon, c'est légèrement croquant, en fait c'est terrible! A déguster avec un bel avocat bien mûr par personne coupé en tranches (faites un peu plus de vinaigrette pour le service dans ce cas). Et les restes feront l'objet un lunch parfait, le lendemain midi au bureau.

Faites cuire le quinoa ou le mélange quinoa/boulgour selon les indications sur le paquet. Laissez-le refroidir à température ambiante. Pendant ce temps-là, lavez puis hachez tous les légumes. J'ai tout fait au couteau mais essayez avec un robot, un légume après l'autre, cela devrait fonctionner et prendre nettement moins de temps. Mélangez les ingrédients hachés avec le quinoa puis ajoutez la vinaigrette. N'hésitez pas à rectifier l'assaisonnement si nécessaire (plus de citron, de sauce soja ou d'huile de sésame). Servez parsemé de graines de sésame

La liste de courses pour 2 personnes:
  • 130g de quinoa ou d'un mélange quinoa/boulgour que l'on trouve chez Delhaize
  • 1/4 de tête de brocoli (si elle est grosse, sinon la moitié) hachée finement sans la tige
  • 3 petites carottes râpées ou hachées finement
  • 1/2 oignon rouge haché finement
  • 3 jeunes oignons hachés finement
  • 1 poignée de cacahuètes hachées finement
  • 3 c. à s. de feuilles de coriandres hachées grossièrement
Pour la vinaigrette:
  • le jus d'1/2 citron vert
  • 1 c. à s. de sauce soja
  • 2 c. à s. d'huile de sésame grillé 
  • 1 c. à s. de vinaigre de riz
  • 1 petit morceau (1/2 pouce) de gingembre râpé
  • graines de sésame grillées pour le service
Lire la suite

jeudi 28 juillet 2016

Simple comme un caviar d'aubergine au sésame

Le caviar d'aubergine que l'on prépare soi-même c'est presque indescriptible tellement c'est bon. Surtout si l'on suit la recette d'un spécialiste en la matière, le grand chef Ottolenghi. Je n'avais jamais cuit d'aubergine à la flamme sur ma cuisinière. J'avoue que cela change tout et que ce n'est pas aussi long que je l'imaginais (voir plus bas pour ceux qui n'ont pas de gaz). Et pour le reste, c'est évidemment un jeu d'enfant. L'utilisation de la mélasse de grenade est indispensable selon moi (voir ici où en trouver à Bruxelles). Je ne vois pas par quoi je la remplacerais si ce n'est un peu de miel ou de sirop d'agave mais en très petite quantité alors. Et pour la pâte de sésame, c'est encore difficile à dénicher en supermarché mais il y en a dans tous les magasins bio.

L'idéal pour réaliser un bon caviar d'aubergine, c'est donc d'avoir une cuisinière au gaz. Vous pourrez ainsi cuire votre aubergine directement sur la flamme et obtenir ce petit goût de fumé qui change tout.  Pour me simplifier la vie et ne pas passer mon temps devant ma cuisinière, j'utilise un simple diffuseur de chaleur que je pose sur le bec de gaz et sur lequel je dépose ensuite l'aubergine entière avec sa peau. Je la fais noircir sur toutes ses faces (pensez à la tourner régulièrement), ce qui me prend environ 20mn. Si vous n'avez pas de gaz, cuisez l'aubergine entière avec sa peau, piquée sur toute sa surface, pendant 40mn dans un four préchauffé à 200°C. Quelle que soit la manière dont vous cuisez votre aubergine, laissez la refroidir avant d'en extraire la chair puis faites-la égoutter une petite demi-heure dans une passoire au dessus d'un bol ou de votre évier. Réduisez-la ensuite en purée avec un mixer plongeur ou un petit robot. Ajoutez la pâte de sésame, le jus de citron, la mélasse de grenade, l'ail et n'oubliez pas de saler et poivrer. Goûtez et rectifiez l'assaisonnement si nécessaire. Le résultat doit être légèrement sucré et acide à la fois. Mélangez avec le persil haché puis parsemez de graines de grenade et d'un filet d'huile d'olive juste avant le service. Dégustez avec des gressini, du pain pita grillé ou en accompagnement de vos barbecues ou assiettes végétariennes.

La liste des courses:
  • 1 grosse aubergine
  • 2 c. à s. de pâte de sésame (tahini)
  • 2 c. à s. de jus de citron
  • 2 c. à s. de mélasse de grenade
  • 1/2 gousse d'ail râpée 
  • 3 c. à s. de persil plat grossièrement haché
  • sel et poivre du moulin
  • les graines d'1/2 grenade
  • 1 filet d'huile d'olive
Lire la suite