Menu
Pâtes et nouilles

Simple comme la sauce aux poireaux d’Ugo

C’était comment la vie sans la sauce au poireaux d’Ugo? J’ai oublié. Ugo, c’est le talentueux Chef du restaurant Racines à Bruxelles et ce qu’il aime par dessus tout, c’est que sa sauce soit faite par le plus grand nombre. Je vous préviens, c’est un peu la sauce du pauvre au premier abord : pomme de terre, blanc de poireaux, beurre et parmesan. C’est tout. Et pourtant…

Il est clair qu’Ugo n’y est pas allé pas de main morte avec le beurre ni le parmesan dans cette recette. Et qu’est-ce que c’est bon! Avec les pâtes évidemment, farcies ou pas. Mais aussi les légumes verts ou même un beau pavé de poisson grillé ou cuit vapeur. Bref, la sauce caméléon par excellence.

Dans mon livre, j’ai indiqué que cette recette était pour 4 personnes. Heu… ce ne serait pas plutôt pour 8 Ugo? Qu’à cela ne tienne, à chaque fois je fais les mêmes quantités et je surgèle le reste pour en remanger la semaine suivante.

La liste des courses pour 4 gros mangeurs (on surgèle le reste) :

  • 300g de blancs de poireaux
  • 300g de pommes de terre
  • 180g de beurre salé
  • 300ml de bouillon de pomme de terre (obtenu après la cuisson des pommes de terre)
  • 120g de parmesan
  • 400g de pâtes de votre choix
  • poivre du moulin
  • sel pour la cuisson des pâtes
  • jeunes pousses pour le service (facultatif)

Épluchez les pommes de terre, coupez-les en morceaux puis faites les cuire pendant 8mn dans une grande quantité d’eau bouillante salée. Égouttez-les, en conservant 300ml d’eau de cuisson.

Émincez finement les blancs de poireaux puis rassemblez-les dans une casserole avec les pommes de terre, l’eau de cuisson récupérée et le beurre. Laissez cuire le tout à feu doux et à couvert pendant 20mn. Poivrez puis ajoutez le parmesan avant de mixer finement le tout à l’aide d’un mixer plongeur ou dans un blender.

Conservez la sauce au chaud le temps de cuire les pâtes. Servez-les avec une bonne quantité de sauce et un peu de parmesan râpé le tout parsemé de jeunes pousses ou de graines germées. J’aime aussi manger cette sauce pour y tremper de beaux légumes verts comme des brocolis, haricots verts, épinards, choux de Bruxelles… avec ou sans pâtes.

Imprimer cet article
Inscription à la newsletter

Zone de commentaire

    Laisser un commentaire