Menu
Plat principal

Simple comme les haricots blancs d’Alison

Ce plat de haricots blancs est définitivement l’un de mes préférés. Je crois que je vais en manger plus que de raison dans les semaines à venir. C’est… j’ai du mal trouver les mots, ultrasuperméga délicieux.. J’ai piqué la recette à Alison Roman, journaliste un peu dingue du New York times qui publie depuis quelques semaines, des vidéos hebdomadaires vraiment sympas (même si un peu longues parfois) sur sa chaîne YouTube. Ça s’appelle Home movies et si l’anglais n’est pas un problème, je vous conseille d’y jeter un oeil.

Plus simple à réaliser que cette recette, impossible. Par contre, il faudra vous y prendre le matin pour le soir ou la veille pour le lendemain, car les haricots blancs, contrairement à ce que dit Alison dans sa vidéo, doivent vraiment être trempés avant cuisson. C’est d’ailleurs recommandé pour toutes les légumineuses, les graines et même le riz, afin de les débarrasser de leur acide phytique qui empêche l’assimilation de certains nutriments lors de la digestion. Si vous souhaitez en savoir plus sur le sujet, je vous conseille de lire ceci. De plus, le fait de tremper les légumineuses réduit leur temps de cuisson, c’est donc tout bénef’. Enfin, comptez quand même une petite heure de cuisson pour les haricots blancs dont il est question ici.

Alors oui, ce plat nécessite un peu de temps de cuisson, mais qu’est-ce que cela en vaut la peine! Un petit conseil: faites cuire un peu plus de haricots que les quantités indiquées et surgelez les restes pour les réchauffer un soir où vous n’aurez rien sous la main. Croyez-moi, une fois qu’on a goûté à ce plat, on n’a qu’une envie, en remanger aussitot.

La liste des courses pour 2 personnes:

  • 200g de haricots blancs secs
  • 1 oignon jaune avec la peau, coupé en deux
  • 1 oignon rouge avec la peau, coupé en deux
  • 5 gousses d’ail épluchées
  • 1 litre d’eau ou de bouillon de légumes (pour moi c’est Ariake s’il n’est pas fait maison)
  • 1 bouquet garni
  • 1 citron
  • 200g de jeunes pousses d’épinards (ou autres feuilles comme des bettes, du kale ou du cavolo nero)
  • quelques tranches épaisses de pain de au levain ou de baguette
  • huile d’olive
  • sel et poivre du moulin
  • parmesan ou pecorino en copeaux pour le service (facultatif)

La veille au soir ou le matin pour le soir, laissez tremper vos haricots blancs dans une grande quantité d’eau. Faites chauffer une cocotte avec un bon filet d’huile d’olive pour y faire revenir les oignons côté chair avec une pincée de sel, jusqu’à ce qu’ils soient dorés. Ajoutez alors les gousses d’ail, mélangez puis ajoutez les haricots égouttés et couvrez d’eau ou de bouillon. Placez le bouquet garni dans la cocotte, salez et poivrez puis couvrez et laissez cuire à feu très doux jusqu’à ce que les haricots soient tendres.

Comptez une heure. Le temps de cuisson dépend de la taille des haricots et de leur temps de trempage. Surveillez régulièrement pour que le niveau de liquide ne baisse pas trop, sinon, ajoutez un peu d’eau ou de bouillon. Les haricots doivent être tendres mais pas tomber en purée. Soyez donc vigilants. Moi, je coupe le feu une fois qu’ils sont tendres et les laisse refroidir dans la cocotte jusqu’au moment de manger.

Pour le service, faites chauffer de l’huile d’olive dans une poêle. Mettez-y les tranches de pain à dorer. Tournez-les pour faire dorer les deux faces puis disposez-les dans deux assiettes creuses. Déposez les épinards dans la poêle pour les faire « tomber » puis ajoutez la quantité de haricots souhaitée pour deux avec pas mal de jus de cuisson. Mélangez et lorsque c’est chaud, déposez le tout (jus compris) sur les toasts dans les assiettes. Arrosez d’un filet d’huile d’olive et parsemez de copeaux de parmesan, si vous le souhaitez. Servez accompagné d’un filet de citron.

Si, comme moi, vous êtes fan de haricots blancs, allez jeter un oeil à cette recette aux tomates séchées dont je raffole. Ça pourrait vous plaire.

Assiette creuse: Alex Grabriels

close

Newsletter

Inscrivez-vous pour ne manquer aucune nouvelle recette et rejoignez les 3 735 personnes déjà abonnées.

Imprimer cet article

6 Commentaires

  • Marie-Claire
    21 mars 2021 à 10 h 55 min

    Pour la cuisson des haricots il est recommandé de saler au 3/4 de la cuisson pour éviter l’éclatement de la cosse …
    « C’est d’ailleurs recommandé pour toutes les légumineuses, « 
    Merci pour la recette
    Je l’essaie en accompagnent d’un poissson

    Répondre
    • Myriam
      21 mars 2021 à 12 h 10 min

      Bonjour Marie-Claire!
      A priori oui, je suis d’accord avec vous mais ici, Alison se fout de toutes les règles et cela fonctionne très bien. Du coup, j’ai adopté sa méthode et c’est parfait.
      Bon dimanche !

      Répondre
  • Anne
    21 mars 2021 à 17 h 20 min

    Merci pour ces recettes simples et si appétissantes !

    Répondre
    • Myriam
      21 mars 2021 à 18 h 26 min

      Merci beaucoup. Belle fin de week-end!

      Répondre
  • Patricia
    11 avril 2021 à 21 h 18 min

    Merci Myriam, je confirme: une tuerie!! et pourtant on n’a pas fait de pain, et c’était déjà parfait..
    Hâte de découvrir ton livre, on est ravis qu’il soit publié ! 😘😍

    Répondre
    • Myriam
      11 avril 2021 à 22 h 05 min

      Merci Patricia! C’est encore meilleur avec le pain, je te jure. A essayer de toute urgence. Merci à vous et bisous.

      Répondre

Laisser un commentaire