Simple comme une eau rafraichissante citron vert, menthe et graines de grenade

Il y a quelques semaines, je suis allée dans le village de Stoumont, au cœur des Ardennes belges, pour y découvrir l'univers passionnant de notre eau minérale naturelle de BRU. C'est à la suite de cette journée que m'est venue l'idée de créer de jolies associations avec cette eau légèrement et naturellement pétillante, pour accompagner et alléger nos repas de fêtes, souvent bien arrosés.
Cette semaine, je vous propose une  première eau rafraîchissante aux légers parfums et arômes de citron vert, menthe et de graines de grenades. C'est frais, original mais en plus super joli, dans les verres à eau, sur une table sobrement décorée. Vous pouvez également mettre tous les ingrédients dans une belle carafe que vous apporterez à table, effet woaw garanti aussi.

Un conseil, une rondelle de citron vert et deux petits brins de menthe par verre suffisent, afin de ne pas trop aromatiser l'eau et dénaturer le goût de vos plats. Pour la grenade, même si elle ne parfume pas l'eau, restez raisonnable aussi afin que cela reste délicat. Autre détail mais pas des moindres, il existe deux méthodes pour récupérer les graines d'une grenade. La première consiste à la couper en deux, de placer un petit saladier ou un grand bol dans l'évier et de taper avec le dos d'une cuillère en bois sur chaque demi-grenade (une à la fois) pour y faire tomber les graines. Débarrassez-vous des petites membranes blanches qui seraient tombées aussi et récupérez les graines. La seconde méthode consiste à couper la grenade en 4 et, dans un saladier rempli d'eau, de séparer les graines de la membrane blanche. Cette dernière devrait flotter et remonter à la surface afin que vous puissiez la récupérer et la jeter. Égouttez ensuite les graines dans une passoire et le tour est joué.

Je parie que, comme moi, vous pensez tout savoir sur l'eau de BRU, qui fait partie de notre quotidien, que ce soit à la maison ou sur les tables de nombreux restaurants. J'ai pourtant appris des choses plus qu'intéressantes lors de ma visite à Stoumont. D'abord que les sources de BRU étaient nettement plus célèbres, au 17ème siècle, que celles sa grande sœur l'eau SPA, lorsque que la Principauté de Stavelot démarra sa commercialisation. On venait de loin pour boire cette eau ferrugineuse (je parle bien de BRU) remplie de bienfaits pour la santé, souvent fragile à l'époque. Sachez ensuite, que l'eau à sa sortie de la source est non seulement réellement naturellement pétillante, mais contient encore actuellement une grande quantité de fer (le goût est vraiment très présent). Fer que l'on retire avant l'arrivée de l'eau à l'usine pour éviter qu'un dépôt rougeâtre, pas très ragoutant, ne reste au fond des bouteilles que nous achetons en grandes surfaces. L'eau est donc dans un premier temps dissociée de son gaz carbonique pour permettre l'évaporation du fer qu'elle contient. Le gaz est ensuite réinjecté avant l'embouteillage. Incroyable mais vrai! 

Rendez-vous la semaine prochaine, pour découvrir ma nouvelle idée d'eau aromatisée pour vos tables de fêtes et apprendre d'autres infos incroyables au sujet de la belle eau de BRU.

La liste des courses:
  • eau de BRU
  • quelques tranches fines de citron vert
  • quelques feuilles de menthe
  • les graines d'une grenade

Commentaires

  1. Bonjour merci pour l'article
    c'est aussi une eau que j'emploie le plus souvent
    moins salée et moins pétillante mais tellement digestive
    bonne journée
    merci
    Amicalement
    Patricia

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire