Simple comme mon taboulé de chou-fleur

Imprimer
La fin de l'été et la rentrée m'ont complètement dépassée cette année. Impossible de reprendre le rythme habituel du blog avant le week-end dernier. Du coup, c'était le calme plat depuis de nombreuses semaines et j'espère que vous ne m'en voulez pas trop. En plus, j'ai des tas de nouvelles idées/envies de recettes qui me trottent dans la tête depuis des semaines. Il me manquait juste le temps de les réaliser et de les photographier pour les partager avec vous. On prévoit une magnifique semaine ensoleillée. L'occasion parfaite de prolonger l'été dans nos assiettes avec ce taboulé de chou-fleur. Une première pour moi car depuis longtemps, l'idée de manger du chou-fleur cru avec mon estomac fragile, me rebutait quelque peu. J'ai donc potassé des tas de recettes sur internet et découvert que l'on pouvait faire cuire rapidement le chou au four afin de le rendre plus digeste. 

Ni une, ni deux, je me suis lancée et le résultat est fantastique. La texture du chou râpé puis légèrement toasté, permet de découvrir ce légume autrement. Je l'ai ensuite garni avec ce que j'avais sous la main dans mon réfrigérateur: des herbes fraîches (variez les plaisir mais la menthe et le persil plat sont indispensables selon moi), des tomates cerise et de la grenade. Et en matière de graines (cous savez que j'aime les graines), le goûts des amandes blanches rôties se marie parfaitement à l'ensemble. Pour un repas complet, dégustez ce taboulé avec de fines tranches de blanc de poulet, de la feta ou du fromage de chèvre émiettés ou encore des tranches d'haloumi grillées.

Préchauffez votre four à 190°C. Disposez les amandes dans un plat à four et faites-les dorer pendant 5 à 10mn en remuant de temps en temps. Surveillez-les de près car cela va très vite et le temps pour les dorer varie d'un four à l'autre. Sortez du four et laissez refroidir à température ambiante. Détaillez le chou-fleur en gros bouquets. Râpez-le grossièrement dans un saladier avec une râpe à gros trous ou hachez-le grossièrement à l'aide d'un robot en utilisant la fonction "pulse" (avec à-coups). L'idée est d'obtenir des grains de la taille d'un taboulé classique. Maintenant, deux options s'offrent à vous. Soit vous l'utilisez cru, soit comme moi, vous préférez une version plus digeste et choisissez de le faire rapidement cuire au four. Étalez-le alors sur une plaque couverte d'un papier cuisson. Enfournez pendant 15mn en remuant à mi-cuisson pour que le chou-fleur sèche de manière homogène. S'il dore légèrement aux extrémités de la plaque, ce n'est absolument pas grave, mélangez simplement. Laissez-le refroidir sur la plaque le temps de préparer le reste des ingrédients. Hachez grossièrement le persil, la menthe et l'aneth. Coupez les tomates en deux ou en 4 si elle sont très grosses. Récupérez les graines de la grenade en tapant sur la coque avec une cuillère en bois au dessus d'un saladier. Débarrassez-vous des petites membranes blanches qui seraient tombées avec les graines. Émincez finement les jeunes oignons. Séparez la chair de la peau du citron confit si vous l'utilisez (sinon, râpez le zeste du citron) et hachez finement la peau. Mélangez la chair avec du jus de citron, de l'huile d'olive, du sel et du poivre pour former une petite vinaigrette. Rassemblez tous les ingrédients dans un saladier. Ajoutez progressivement la vinaigrette et goûtez pour rectifier l'assaisonnement en fonction de vos goûts. Servez sans attendre.

P.S. Si vous souhaitez, comme moi, emporter ce taboulé de chou-fleur le lendemain au bureau, ne mélangez pas la vinaigrette à la totalité du taboulé. Il est meilleur assaisonné au dernier moment. 

La liste des courses pour 2 personnes:
  • un petit chou fleur
  • une poignée de tomates cerise de couleur
  • une poignée d'amandes blanches
  • les graines d'une demi-grenade
  • 2 jeunes oignons
  • herbes fraîches: persil plat, menthe, aneth...
  • 1 citron (dépend évidemment de la quantité de jus qu'il contient)
  • 1/2 citron confit (facultatif, remplacez-le par du zeste de citron)
  • huile d'olive
  • sel et poivre du moulin

Commentaires