Simple comme une salade de morilles et asperges vertes, oeuf mollet de Christophe Pauly (Le Coq aux Champs)

Imprimer
Qu'est-ce que j'aime lorsque des chefs aussi généreux que Christophe Pauly, acceptent de partager sur le blog des idées aussi simples, belles et délicieuses que cette magnifique salade de morilles et asperges vertes accompagnée de son oeuf mollet. Comme ça sur papier (ou plutôt sur écran), cela peut sembler banal mais c'est juste dingue, comme tous les plats de Monsieur Pauly. Alors oui, pour une fois, il faut casser sa tirelire pour acheter de belles morilles (je n'ai pas trouvé de fraîches mais de belles morilles séchées de qualité font tout aussi bien l'affaire) et de belles asperges vertes (pas d'excuse, nous sommes en plein dans la saison) car cela en vaut vraiment la peine et vous blufferez tous vos invités (enfin, si vous décidez partager parce que moi j'ai tout mangé toute seule).

Je vous avais déjà parlé du Coq aux Champs et de son chef Christophe Pauly, il y a pile un an. Sa crème prise de miel et thym, salade de fraises, pour ceux qui ne l'auraient pas encore faite (grosse erreur) est un dessert original, super facile à réaliser, local et de saison sans compter le fait qu'il soit bon à se damner. Je souhaiterais donc trouver les mots pour tenter, je dis bien tenter, de vous expliquer le moment d'exception que j'ai à nouveau passé dans ce restaurant. Certains d'entre vous savent que jouer les critiques gastronomiques, ce n'est pas mon fort. Je ne vais donc pas vous décrire les plats dont je me suis délectée à chaque bouchée car d'autres font cela bien mieux que moi. J'ai juste envie de vous dire que parmi les restaurants étoilés que j'ai la chance de connaître et d'apprécier, le Coq aux champs est, sans hésitation l'un de mes préférés. J'ai l'impression que d'année en année c'est encore meilleur et que Christophe Pauly se dépasse à chaque fois d'avantage. Tout n'est qu'explosion de saveurs et donc de bonheur tout au long du repas. Il n'y a pas un seul plat qui fut moins bon que l'autre, de la mise en bouche au dessert. J'ai tout aimé, savouré, dégusté et suis repartie, chose rare, avec chaque plat en mémoire. Je vais arrêter là, sinon vous allez penser que j'exagère. Faites-vous plaisir, allez-y et vous comprendrez.

Si comme moi, vous n'avez pas trouvé de morilles fraîches, réhydratez simplement vos morilles séchées dans un bol d'eau tiède pendant une demi-heure. Laissez-les ensuite égoutter pendant un bon moment (j'ai laissé les miennes dans leur passoire au frais le temps d'aller me balader). Coupez-les en deux dans la longueur. Rincez les asperges puis épluchez-les avant de tailler de long copeaux sur toute la longueur. Assaisonnez-les d'huile d'olive et de fleur de sel. Placez les oeufs, coquille préalablement percée*, dans une casserole d'eau. Portez à ébullition puis laissez cuire 5mn. Rafraîchissez-les sous l'eau froide avant des les écaler. Faites revenir les morilles dans une poêle avec une noix de beurre. Salez puis crémez légèrement. Coupez les oeufs en deux dans la hauteur, salez et poivrez, puis dressez-les dans une assiette avec les copeaux d'asperges et les morilles chaudes. Parsemez le tout de ciboulette hachée et de fleurs d'ail des ours, si vous en trouvez encore.

*Pour écaler facilement les oeufs mollets ou durs, percez simplement la coquille  à l'aide d'un pic-oeuf

La liste des courses pour 4 personnes:
  • 4 oeufs
  • 4 poignées de morilles fraîches ou à défaut, séchées
  • 4 grosses asperges vertes
  • une noix de beurre
  • un filet de crème fraîche liquide
  • ciboulette hachée
  • fleurs d'ail des ours (facultatif)
  • huile d'olive
  • fleur de sel et poivre du moulin

Le Coq aux Champs - Rue du Montys, 71 - 4557 Soheit-Tinlot - http://lecoqauxchamps.be
Fermé le samedi midi, le dimanche et le lundi.



EnregistrerEnregistrer

Commentaires