Simple comme le carpaccio de betterave chioggia, orange sanguine et chou rave de Mana

Je crois que mon amie Mana est la personne qui fait les plus jolis carpaccios du monde! Et je pèse mes mots. Je ne me lasse pas de contempler les assiettes que j'ai prises en photo, contenant son carpaccio de betterave chioggia, orange sanguine et chou rave. Un poème! Et ce qui est incroyable c'est que la recette est d'une simplicité enfantine. Tout le secret réside dans le dressage des ingrédients finement coupés pour créer une mini œuvre d'art que l'on osera à peine toucher. Mais grave erreur, car le mélange de ces trois ingrédients est d'une finesse exceptionnelle et absolument délicieux. Alors si vous souhaitez réaliser une entrée toute simple qui bluffera tous vos convives, je vous invite à lire la suite.

Seul impératif pour réaliser le carpaccio de Mana, vous équiper d'une mandoline. Oui, je sais rien que le mot en fait frissonner plus d'un mais rassurez-vous, ce n'est pas aussi compliqué qu'il n'y parait. Pas nécessaire de courir vous équiper d'un matériel professionnel non plus, la mandoline de Mana provient de chez Blokker et coûte 16 euros (à shopper online ici). Donc pas d'excuse à ce niveau là. 

Commencez par éplucher la betterave chioggia et couper les extrémités. Faites de même avec le chou rave et épluchez l'orange sanguine avec un couteau bien aiguisé ou un éplucheur à légumes (c'est que qu'utilise Mana) pour ne laisser aucune peau blanche autour du fruit. Coupez délicatement de très fines tranches (les plus fines possible) de betterave et de chou rave avec votre mandoline. Pour l'orange, mieux vaut utiliser un couteau à dents. Maintenant, faites appel à votre créativité ou à votre âme d'enfant pour créer un joli tableau dans vos assiettes, en superposant les tranches de chaque ingrédient. Inspirez-vous des photos des assiettes de Mana. Je vous conseille d'utiliser de la vaisselle blanche pour bien faire ressortir la couleur du plat mais si vous n'en avez pas, prenez la plus claire possible. Arrosez le tout d'un filet de citron et quelques gouttes d'huile d'olive (toujours avec délicatesse car l'idée n'est pas de noyer l'assiette). Ajoutez un ou deux tours de poivre du moulin et une pincée de sel. Terminez en saupoudrant de quelques graines légèrement toastées et les jolies feuilles de pourpier, cresson, cressonnette ou graines germées. Vous pouvez préparer tous les ingrédients à l'avance et les conserver au frigo dans des récipients séparés (la betterave et l'orange risquent de colorer le chou rave) mais ne dressez vos assiettes qu'au dernier moment sinon elles auront l'air moins fraîches. 

Alors, que pensez-vous de cette jolie entrée conçue par Mana pour démarrer un beau repas de Pâques? Moi je signe tout de suite.

P.S. Mention spéciale à Denia Zerouali, mon professeur de photographie qui nous a coachées pendant cette séance de prise de vue et sans qui ces clichés n'auraient jamais été aussi réussis. Love!

La liste des courses pour 2 personnes:
  • 1 betterave chioggia 
  • 1 chou rave
  • 1 orange sanguine
  • 1/2 jus de citron
  •  1 filet d'huile d'olive ou d'huiles mélangées (colza, olive, sésame...) 
  • une pincée de graines de tournesol ou de graines de courges légèrement toastées
  • quelques pousses ou graines germées pour le décor (ici c'est du pourpier)
  • sel et poivre du moulin 

Les ingrédients de la recette de Mana, proviennent tous de chez Rob The Gourmet's Market à Bruxelles. Ne trainez pas car c'est la fin de la saison des oranges sanguines. Les nouveaux légumes de printemps comme les asperges, les fèves, les morilles commencent à faire leur apparition et me donnent déjà de nouvelles idées.

Commentaires