jeudi 22 septembre 2016

Simple comme la semaine de la pêche responsable


Pas de recette aujourd'hui, mais il y en aura deux à base de poisson dès la semaine prochaine, c'est promis. J'espère que cela ne vous empêchera pas de lire les quelques mots qui suivent parce que j'aimerais vous faire part d'un projet qui me tient particulièrement à cœur. Un projet qui aborde le thème du "manger mieux", pour nous, mais aussi pour notre planète. Du 26 septembre au 2 octobre, se déroulera la seconde édition de La semaine de la pêche responsable. J'ai donc décidé de m'engager à nouveau cette année auprès de WWF Belgium et des labels MSC et ASC, afin de les aider à sensibiliser un maximum d'entre vous à leur cause. C'est un tout petit pas, mais comme l'a dit un célèbre Lama : "Les grandes transformations se font à petits pas. Pose une pierre par jour, n'abandonne jamais ta construction et l'édifice grandira".
Afin de réduire, à mon niveau, mon impact écologique, j'ai déjà volontairement réduit ma consommation de viande, de volaille et de poisson depuis environ un an. J'ai aussi décidé de ne manger que des produits de saison en provenance, quand c'est possible, de producteurs locaux. Certains d'entre vous l'ont d'ailleurs remarqué au travers des recettes, essentiellement végétariennes et de saison, que je publie ces derniers temps. Flexitarienne mais pas végétarienne, il m'arrive encore de manger du poisson, tout comme de la viande d'ailleurs, et j'essaie alors de ne manger que des produits  qui soient de qualité et durables. Pour le poisson l'idéal c'est de le choisir issu de la pêche durable ou de l'aquaculture responsable. Pour cela, des labels - qui n'ont pas le monopole de la certification durable mais qui sont un repère facile à reconnaitre - sont apparus tant sur les produits frais que sur les conserves: il s'agit des labels MSC et ASC. Pour en savoir plus je vous invite à regardez la petite vidéo didactique ci-dessous  (très courte je vous rassure), qui en dit bien plus qu'un long discours.


De nombreuses enseignes en Belgique, et maintenant certaines grandes marques, sont partenaires de la semaine de la pêche responsable. Vous en trouverez la liste, ainsi que des tas d'autres informations pratiques sur cette initiative, en vous rendant sur le site www.semainepoisson.be 
Il est malheureusement encore difficile de trouver du poisson labellisé chez son poissonnier. WWF Belgium explique cela par le fait que le poids de la grande distribution sur ses acheteurs lui permet d'exiger certains critères qu'un poissonnier isolé ne pourra jamais obtenir. N'hésitez jamais à demander à votre poissonnier l'origine de son poisson et le type de pêche. Un poisson de petit bateau par exemple, pêché à la ligne, offrira plus de garanties en terme de durabilité qu'un poisson de la même espèce, pêchée au chalut. Pas au même prix, certes, mais la qualité du produit sera aussi meilleure.
Pour conclure, j'espère que, comme moi, vous serez dorénavant plus attentifs lors de vos achats de poisson (et pas seulement au rayon frais; on trouve aussi du thon en boîte labellisé par exemple) afin de préserver la richesse de nos océans. Je vous donne rendez-vous lundi, pour vous faire découvrir une première recette ultra simple à base de poisson labellisé, et ce, afin de mettre à profit nos bonnes résolutions.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire