Simple comme un gâteau au chocolat et haricots rouges

Le haricot rouge est selon moi trop souvent boudé au profit des lentilles, pois chiches ou haricots blancs. Mis à part dans le chili con carne, je ne l'utilise d'ailleurs presque pas. Lorsque j'ai entendu parler du dorayaki (pâtisserie japonaise extrêmement populaire, formée de deux pancakes fourrés de pâte de haricots azuki sucrée) à l'occasion de la sortie du film Les Délices de Tokyo de Naomi Kawase  (en salle en Belgique depuis le 10 février dernier), j'ai eu envie de m'intéresser à ce haricot et à son utilisation en pâtisserie. Après de nombreuses recherches, j'ai jeté mon dévolu sur cette recette de gâteau au chocolat plus qu'intéressante car elle ne contient ni farine (remplacée par les haricots), ni sucre raffiné puisqu'il est remplacé par du sirop d'agave. Et le résultat est bluffant. Ce ne sont pas mes collègues qui vous diront le contraire, car ils m'ont servi de cobaye et ont adoré. C'est fondant à souhait et personne n'aurait deviné que j'avais glissé une boîte de haricots rouge dans la recette. Je vous invite donc à tenter l'expérience et à me donner votre avis sur la question. Sachez que la recette de base se prépare avec le double des ingrédients (sauf les œufs qui sont au nombre de 5) mais que l'on obtient du coup un gâteau immense pour un moule à manqué de 27cm de diamètre ou deux de taille raisonnable. Je vous donne donc la recette pour la taille "je n'en mange pas pendant une semaine".

Préchauffez le four à 180°C. Faites fondre le chocolat et le beurre doucement au micro-ondes ou à feu doux dans une casserole. Mélangez pour que le tout soit bien homogène. Dans un robot, mixez les haricots rouges rincés et égouttés avec l'extrait de vanille et un peu du mélange chocolat-beurre jusqu'à l'obtention d'une pâte épaisse et lisse.  Dans un grand saladier, fouettez les œufs puis ajoutez le sirop d’agave et la pincée de sel. Mélangez les deux préparations et versez le tout dans un moule à manqué, à tarte, rectangulaire, enfin, le moule de votre choix tapissé de papier cuisson (si vous souhaitez éviter la farine à 100%) ou beurré et fariné. Enfournez pendant 30mn. Laissez refroidir avant de démouler.

La liste des courses:
  • 75g de chocolat noir 
  • 138g de beurre
  • 1 boîte de haricots rouges de 400g (poids non égoutté)
  • 1 c. à c. d'extrait de vanille ou 1sachet de sucre vanillé
  • 1 pincée de sel
  • 3 œufs 
  • 130g de sirop d'agave

Commentaires

  1. Bonjour,
    Cette recette m'a l'air bien sympathique, moi qui rafle des daifuku (fabuleux à l'éden rue du page, Ixelles)
    J'ai une petite question néanmoins sur la préparation. Vous parlez bien d'oeufs entiers et non de blancs d'oeufs?
    Merci pour toutes vos recettes.

    RépondreSupprimer
  2. Le sirop d'agave perd son pouvoir sucrant à la cuisson. Qu'en est-il?

    RépondreSupprimer
  3. Bonjour Virginie, le gâteau n'est pas très sucré mais suffisamment à mon goût et à celui de ceux avec qui je l'ai partagé. Essayé et vous jugerez par vous même. Belle journée.

    RépondreSupprimer
  4. j'aimerai bien faire ce gâteau avec des azukis secs crus que j'ai mais combien doit-on en cuire ? 150g ?

    peut-on sinon faire avec de la pâte d'azuki sucrée ?

    quelle quantité environ si on veut remplacer le sirop d'agave par du sucre complet (ou muscovado) ou à défaut du sucre blanc ?

    merci ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonsoir, j'aimerais vous aider mais malheureusement je n'ai fait la recette qu'avec des haricots en boîte et du sirop d'agave. Ce dernier sucre beaucoup plus qu'un autre sucre, il faudra donc mettre plus de sucre complet ou de sucre blanc. Pour la cuisson des azukis, je n'ai aucune idée de ce que donnent 150g crus une fois cuits. Essayez et pesez ensuite, c'est tout ce que je peux vous conseiller. Belle soirée.

      Supprimer

Enregistrer un commentaire