jeudi 24 avril 2014

Simple comme du tzatziki


Le tzatziki, c'est tellement simple que je suis certaine que beaucoup d'entre vous en ont déjà préparé. Mais il y a tzatziki ET tzatziki! Si on veut qu'il soit bon, il faut faire attention à quelques petits détails que vous découvrirez dans l'explication de la recette ci-dessous. C'est tellement délicieux en apéro, servi avec juste quelques bons crackers. Et puis on trouve les ingrédients partout, même en dernière minute chez l'épicier du coin. Tout en m'empiffrant, cela m'a donné l'idée d'en proposer, dès que le temps le permettra, lors des barbecues. Parce que y'en a marre de ces sauces toutes faites et bien grasses que tout le monde sert à tort et à travers avec les saucisses et les patates. Vous n'êtes pas d'accord?

Ce qui est important dans le tzatziki selon moi, c'est que le concombre soit débarrassé d'une grande partie de son eau. Cela évite qu'il ne dégorge une fois mélangé au yaourt et donne un mélange super liquide et presque impossible à servir. Pour cela il suffit de le faire dégorger avant. Placez-le râpé dans une petite passoire et salez-le. Laissez reposer au dessus d'un récipient une demi-heure au moins, plus si possible. Second point, l'ail cru, qui est extrêmement difficile à digérer. Soit vous vous en passez, soit, vous faites comme moi et cuisez l'ail 5 bonnes minutes dans une petite casserole  contenant un fond d'eau en ébullition. Egouttez la gousse d'ail et une fois refroidie, écrasez la moitié, si elle vous parait grosse, dans dans un bol. Ajoutez le concombre, le yaourt et la menthe. Salez et poivrez en goûtant au fur et à mesure pour ne pas tout gâcher. Servez bien frais avec de jolis toasts au sésame par exemple.

La liste des courses pour un gros pot de confiture:
  • un concombre épluché, épépiné et râpé avec une râpe à gros trous
  • 250g de yaourt grec
  • 1 petite gousse d'ail
  • quelques feuilles de menthe hâchées
  • sel et poivre du moulin

3 commentaires:

  1. etre ou ne pas etre un tzatziki sans aneth on peut se poser la question...

    RépondreSupprimer
  2. Un tzaziki sans aneth, c'est pas net !!!

    RépondreSupprimer