lundi 2 décembre 2013

Simple comme un écrasé de pommes de terre aux crevettes grises


C'est à la demande de Nathalie, une gentille fan Facebook, que je publie cette recette vite faite un soir de la semaine dernière. Si on peut appeler cela une recette! J'avais juste une grosse envie de bonne purée avec quelques crevettes grises et voilà que cela se transforme en une jolie entrée que vous pourrez servir sans honte pour les fêtes, si cela vous tente.

Commencez par mettre les pommes de terre à cuire avec leur peau en démarrant à l'eau froide. Pendant ce temps-là, assaisonnez la roquette de citron, d'huile d'olive, salez et poivrez. Lorsque les pommes de terre sont cuites (après 20mn environ, piquez-les avec un couteau de cuisine, la pomme de terre doit tomber sans y rester attachée) égouttez-les et préparez-vous à les éplucher encore chaudes. C'est la partie la plus complexe de la recette. Piquez-les avec une fourchette et épluchez-les le plus rapidement possible à l'aide d'un petit couteau pointu. Profitez-en pour retirer les parties noire, les yeux etc… Ecrasez-les ensuite grossièrement à l'aide d'une fourchette ou d'un écrase-purée. Ajoutez le beurre, salez, poivrez et mélangez bien. Il ne vous reste à présent qu'à dresser les assiettes: 2 belle cuillères de pommes de terre, une poignée de roquette assaisonnée, une poignée de crevettes grises, un filet de crème fraîche, un tour de poivre du moulin et quelques brins de ciboulette ciselée.

Cela peut paraître long et compliqué à la lecture mais franchement, c'est un jeu d'enfant et c'est tellement bon! A vous de jouer.

La liste des courses pour 2 personnes:
  • 250g de pommes de terre à chair ferme de type Charlotte (poids épluché donc prévoyez quelques grammes de plus)
  • 30g de bon beurre de ferme demi-sel ou salé
  • 200g de crevettes grises épluchées
  • 2 poignées de feuilles roquette lavées et essorées
  • un trait de citron
  • un filet d'huile d'olive
  • un filet de crème fraîche
  • de la ciboulette ciselée
  • sel et poivre du moulin

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire